Mésocentre Clermont Auvergne

Les activités autour du calcul scientifique du CRRI sont désormais coordonnées au sein du Mésocentre Clermont Auvergne. Ce mésocentre a pour rôle de structurer et de développer le calcul scientifique à l’échelle du site. Son pilotage s’organise autour de deux comités :
- le comité d’orientation, composé des représentants des tutelles, a pour rôle de statuer sur le budget, valider les offres de services et élaborer la participation du Mésocentre à des projets nationaux ou européens dans le domaine du calcul scientifique ;
- le comité des utilisateurs, composé des directeurs de laboratoires et de leurs représentants, effectue un suivi régulier des actions du Mésocentre, propose les modalités d’accès aux ressources et prépare le rapport annuel financier et scientifique.

Cette organisation permet de formaliser la discussion entre le CRRI et les structures de recherche au sein des différentes disciplines. Elle permet la définition d’une stratégie collective pour la gestion des ressources informatiques mutualisées dans le datacenter du CRRI pour le stockage et le traitement des données scientifiques. Cela concerne aujourd’hui les infrastructures de calcul du CRRI provenant des projets CPER 2007-2014 Innovapole & Environnement (ressources de la grille Auvergrid et de calcul intensif) ainsi que les nouveaux équipements financés dans le cadre du CPER 2015-2020, et notamment du Défi AUDACE.

Ressources disponibles

Le Mésocentre Clermont Auvergne mutualise des ressources de calculs et de stockages locales pour l’ensemble de la communauté scientifique du site clermontois. Les ressources disponible en 2016 sont :

  • la grille régionales Auvergrid, associée à l’infrastructure européenne EGI
  • un cluster de calcul local, basé sur l’ordonnanceur SLURM, disposant de 36 noeuds de calcul offrant au total 576 cœurs physiques et 4To de RAM
  • un cluster de stockage de 520 To bruts, géré avec la technologie CEPH

Grille régionale Auvergrid

L’Auvergne est une des premières régions de France à avoir déployé une infrastructure informatique distribuée pour la recherche académique et les partenariats public-privé. Basée sur la technologie des grilles de calcul, l’initiative Auvergrid a accueilli de 2007 à 2013 des recherches originales en informatique et les travaux d’équipes dans de nombreuses disciplines (biologie, chimie, médecine, physique).

Auvergrid a fourni plus de 90 Millions d’heures CPU normalisées (kSI2K) pour l’analyse des données du LHC de 2006 à 2014 - soit environ 6% de la contribution française, contribuant ainsi à la découverte du boson de Higgs.

L’infrastructure régionale a aussi fourni 9 Millions d’heures CPU normalisées (kSI2K) de 2006 à 2014 pour les sciences du vivant, soit 20% des ressources nationales.

La production scientifique d’Auvergrid comporte plusieurs centaines de publications, dont la découverte du boson de Higgs, ainsi que 3 brevets pour de nouvelles molécules actives contre le paludisme, le diabète et la grille aviaire.

Plus d’infos sur le site web du projet Auvergrid : http://auvergrid.clermont-universite.fr

Défi AUDACE

Grâce à l’héritage d’Auvergrid, l’environnement académique en Auvergne présente toutes les conditions favorables pour relever avec succès le défi lié au traitement des très grandes masses de données (Big Data) qui est au cœur des enjeux du monde scientifique et se présente comme un énorme vecteur d’activités dans le monde économique.

Le défi AUDACE prévoit l’acquisition de nouveaux équipements structurants mutualisés au sein du Mésocentre Clermont Auvergne, notamment :

  • un calculateur multiprocesseurs à mémoire partagée
  • un cloud IaaS (Infrastructure as a Service) basé sur la technologie Openstack.

Contacts

N’hésitez pas à nous contacter via le portail du CRRI pour demander des accès ou participer aux formations.

Vous pouvez aussi nous contacter en utilisant le formulaire de contact : https://crri.clermont-universite.fr...